USA: les milieux d’affaires moins optimistes à moyen terme

AWP

1 minutes de lecture

Selon le Livre Beige, les régions du Midwest et des Grandes Plaines, plutôt tournées vers l’industrie manufacturière et l’agriculture, se portent moins bien que l’Ouest ou le Sud.

La croissance économique a été «légère» en septembre, l’activité manufacturière ayant encore ralenti tandis que les entrepreneurs se montrent moins optimistes pour le climat des affaires dans les six à douze prochains mois, affirme un rapport de conjoncture de la Fed publié mercredi.

Selon le Livre Beige, les régions du Midwest et des Grandes Plaines, plutôt tournées vers l’industrie manufacturière et l’agriculture, se portent moins bien que l’Ouest ou le Sud alors que les tensions commerciales et la faiblesse de la croissance mondiale ont pesé sur l’activité.

Le Livre beige de la Banque centrale, qui paraît toutes les six semaines, est publié quinze jours avant la prochaine réunion monétaire de la Fed, prévue les 29 et 30 octobre.

Ce rapport a fait un bilan de l’activité économique avant l’annonce de l’accord commercial partiel entre Washington et Pékin promettant l’achat par la Chine de dizaines de milliards de dollars de produits agricoles et levant l’hypothèque de nouveaux tarifs douaniers qui devaient entrer en vigueur cette semaine.

Les régions du Midwest, représentées par les antennes régionales de la Fed de Saint Louis (Missouri), Minneapolis et Kansas City -- où se trouvent des Etats-clés qui ont aidé à l’élection de Donald Trump en 2016-- se plaignent d’une baisse des commandes manufacturières et d’un retard dans les décisions d’investissements.

Les tensions commerciales y sont souvent pointées du doigt de même que dans les Etats agricoles.

Le moral des milieux d’affaires est moins optimiste, même dans les services comme le commerce de détail et le tourisme à Boston ou le commerce de gros à New York.

Hormis dans le secteur manufacturier où les entreprises ont parfois débauché, l’emploi a continué d’augmenter en général et il est toujours difficile de pourvoir des postes qualifiés, ce qui restreint aussi l’expansion.

Les hausses de salaires les plus importantes ont concerné les emplois très peu qualifiés et dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration mais aussi, à l’autre bout de l’échelle des qualifications, les professionnels hautement spécialisés.

Les prix ont progressé modestement. Les tarifs douaniers que s’imposent la Chine et les Etats-Unis renchérissent les coûts de production et les détaillants commencent à répercuter ces augmentations sur le consommateur, dit le rapport.

La grève de cinq semaines chez General Motors, dont une issue au conflit a été annoncé mercredi, a eu un impact «limité» sur l’activité, selon le Livre Beige qui couvrait l’activité jusqu’au 7 octobre.

Le dollar plus fort a handicapé certaines exportations manufacturières, indique la région de San Francisco. Paradoxalement, il a terni la saison touristique de la région de Boston et de Cape Cod car les Américains, dotés de billets verts plus forts, sont allés les dépenser à l’étranger.

A lire aussi...