USA: la croissance de l’industrie manufacturière a ralenti en septembre

AWP

1 minutes de lecture

L’indice ISM a perdu 0,6 point de pourcentage, à 55,4%. Les analystes s’attendaient à un niveau inchangé.

L’activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a continué de s’accroître en septembre mais à un rythme légèrement inférieur à celui du mois précédent, selon l’indice des directeurs d’achat de l’association ISM publié jeudi.

L’indice a perdu 0,6 point de pourcentage, à 55,4%. Les analystes s’attendaient à un niveau inchangé.

«Ce chiffre indique une expansion de l’économie en général pour le cinquième mois d’affilée après une contraction en avril», a commenté Timothy Fiore, responsable de cette enquête, cité dans le communiqué.

L’activité est en expansion lorsque l’indice est supérieur à 50%.

En avril, l’indice était tombé à un taux historiquement bas (41,5) en raison de la paralysie de l’économie pour endiguer la pandémie de coronavirus. Cette contraction avait mis fin à une période de 131 mois de croissance continue.

En septembre, qui est le second mois complet d’activité après le redémarrage des chaînes d’approvisionnement, la composante mesurant les nouvelles commandes comme celle calculant la production ont nettement ralenti, à 60,2 (-7,4 points) et 61 (-2,3 points) respectivement.

Celle mesurant l’emploi a en revanche une nouvelle fois augmenté (+3,2 points à 49,6).

En septembre, «l’alimentation, les boissons et le tabac sont restés les secteurs industriels les plus performants», et «la chimie, les produits électroniques et le pétrole ont connu une croissance solide», a détaillé Timothy Fiore.

Sur les 18 secteurs sous revue, 14 ont fait état d’une croissance de leur activité. Les quatre industries qui ont signalé une contraction en septembre sont: le secteur de l’habillement, celui de l’impression, des produits du pétrole et du charbon ainsi que l’industrie des métaux primaires.

A lire aussi...