USA: l’activité dans les services à un plus haut historique en mai

AWP

1 minutes de lecture

L’indice ISM s’est établi à 64%, en hausse de 1,3 point par rapport à avril, et plus que les 63% qu’attendaient les analystes.

L’activité dans les services aux Etats-Unis a bondi plus qu’attendu en mai, atteignant même un niveau jamais enregistré auparavant, signe que le secteur, le plus durement touché par la pandémie, reprend de la vigueur, selon l’indice de l’association professionnelle ISM publié jeudi.

L’indice, qui mesure le niveau d’activité des entreprises, s’est établi à 64%, en hausse de 1,3 point par rapport à avril, et plus que les 63% qu’attendaient les analystes.

La croissance est forte, «car les entreprises ont rouvert et les capacités de production ont augmenté», a indiqué le président de l’enquête ISM, Anthony Nieves, cité dans le communiqué.

Plus de la moitié des adultes américains sont désormais entièrement vaccinés, permettant aux restaurants, concerts, hôtels, parcs de loisirs, de retrouver leurs clients.

La situation de l’emploi continue de s’améliorer, mais à un rythme plus lent que le mois précédent. Les employeurs ont en effet du mal à recruter, malgré les 15 millions de chômeurs que compte le pays, peinant notamment à trouver des candidats pour les emplois les moins bien payés.

«Certaines contraintes de capacité, des pénuries de matériaux, des retards liés aux conditions météorologiques et des problèmes de logistique et de main d’oeuvre persistent» aussi, alerte Anthony Nieves.

Par conséquent, les prix continuent leur ascension, à un rythme plus élevé qu’en avril. L’indice les mesurant s’établit à 80,6% (+3,8 points), se rapprochant du record de 83,5% enregistré en septembre 2005.

Les responsables de la Banque centrale américaine (Fed) martèlent que l’inflation devrait durer plusieurs mois, avant de revenir à un niveau normal, mais les inquiétudes persistent sur les marchés, qui craignent un emballement de l’inflation qui serait préjudiciable à la croissance.

A lire aussi...