Philipp Hildebrand passe le premier round pour diriger l’OCDE

AWP

1 minutes de lecture

Le Conseil fédéral va poursuivre son total soutien à cette candidature, qu’il considère comme la meilleure.

Philipp Hildebrand reste dans la course pour le poste de secrétaire de l’OCDE à l’issue du premier tour de sélection. Le Conseil fédéral va poursuivre son total soutien à cette candidature, qu’il considère comme la meilleure.

Le processus de nomination du prochain secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est en cours depuis début novembre. Dix candidats s’étaient présentés pour succéder au Mexicain Angel Gurria.

Les résultats du premier tour ont été communiqués jeudi par le comité de sélection, a annoncé le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR).

Durant cette campagne, l’ancien président de la Banque nationale Philipp Hildebrand s’est entretenu avec 19 ministres et 22 vice-ministres ou secrétaires d’Etat. En tout, ce sont plus d’une centaine d’entretiens bilatéraux, soit virtuels soit présentiels, qui ont eu lieu avec les autorités des 36 autres pays de l’OCDE ces dernières semaines.

Outre le Suisse, sept autres candidats restent dans la course, dont le conseiller à la Maison Blanche Chris Liddell, un proche du président Donald Trump, la Suédoise Cecilia Malmström, commissaire européenne au commerce entre 2014 et 2019, Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie, et le Danois Ulrik V. Knudsen, actuel secrétaire général adjoint de l’OCDE.

Les résultats du second tour seront dévoilés le 28 janvier. Le processus de nomination devrait se terminer début mars. L’entrée en fonction est prévue le 1er juin.

A lire aussi...