Pandémie: le CEO de La Mobilière préconise une solution commune

AWP

1 minutes de lecture

Un tel événement n’est pas assurable «si l’Etat boucle l’économie suisse dans son ensemble, il faut alors trouver d’autres solutions», estime Markus Hongler.

Face au refus de certaines compagnies d’assurance de dédommager leurs clients malgré leur couverture pour risque d’épidémie lors de la crise du coronavirus, Markus Hongler, le directeur général de La Mobilière, préconise une solution concertée avec la Confédération.

Un tel événement n’est pas assurable «si l’Etat boucle l’économie suisse dans son ensemble, il faut alors trouver d’autres solutions», explique-t-il dans le Tages-Anzeiger de vendredi.

«L’Association Suisse d’Assurances (ASA) négocie avec les autorités fédérales sur la meilleure manière d’apporter une contribution financière. Une solution avec le soutien de Berne est en cours de discussion», précise le patron de La Mobilière. Une telle solution devrait être similaire à celle proposée en cas de risques de catastrophes naturelles, comme d’importantes inondations : elles sont rares, mais en cas de sinistre, elles sont graves.

A cette fin, lors des catastrophes naturelles, un «pool» doté de 2 milliards de francs a été mis en place. Il permet de régler les sinistres et de les répartir entre les compagnies d’assurance concernées. La mise sur pied de ce système n’est pas une affaire banale et prendra donc du temps, indique Markus Hongler.

A lire aussi...