Novartis veut reprendre le français CellforCure

AWP

1 minutes de lecture

La pharma bâloise compte ainsi poursuivre son renforcement dans le domaine de la production cellulaire et génique.

Le groupe Novartis a des visées sur l’entreprise française CellforCure. Cette dernière est active dans le domaine de la thérapie cellulaire et génique. Dans son communiqué de jeudi, Novartis ne donne aucun renseignement financier sur la transaction envisagée.

Le géant pharmaceutique bâlois propose de reprendre le capital-actions de CellforCure à son actuel propriétaire, LFB, ainsi que les laboratoires situés aux Ulis, dans la périphérie de Paris.

Novartis souhaite intégrer totalement CellforCure. Le laboratoire bâlois rappelle qu’il a entrepris récemment de se renforcer dans le domaine de la production cellulaire et génique. Il a notamment conclu un contrat de coopération avec Cellular Biomedicine Group (CBMG) pour la fabrication et la commercialisation de son nouvel anticancéreux Kymriah en Chine.

La transaction proposée est soumise aux conditions habituelles, y compris une consultation du personnel de la société française et le feu vert des autorités concernées. Selon Novartis, l’opération devrait pouvoir être finalisée au premier semestre 2019.

A lire aussi...