L'indice PMI à un niveau proche des plus hauts historiques

AWP

1 minutes de lecture

Plusieurs indicateurs pointent vers des perspectives positives pour l’industrie helvétique. Alors que le niveau des stocks de produits finis recule, ceux des achats et du nombre d’employés augmentent.

Le moral des directeurs d’achats en Suisse demeure au beau fixe en janvier. L’indice PMI manufacturier compilé par la banque Credit Suisse et l’association Procure.ch n’a que marginalement reculé de 0,3 à 65,3 points, un niveau proche des plus hauts historiques. Sur un an, il a cependant bondi de 10,3 points.

«Les perspectives pour l’industrie suisse sont bonnes» avec notamment des carnets d’ordres bien remplis, a indiqué Claude Maurer, économiste en chef de Credit Suisse, dans le rapport mensuel compilé par les deux établissements.

Plusieurs indicateurs pointent vers des perspectives positives pour l’industrie helvétique. Alors que le niveau des stocks de produits finis recule, ceux des achats et du nombre d’employés augmentent. La prudence reste cependant de mise sur le marché du travail, ont souligné les auteurs de l’étude.

Le sous-indice de production a ainsi quasiment stagné (-0,1 point) à 65,8 points, tout comme celui du carnet d’ordres (+0,2 à 69,8 points) à un plus haut depuis 2010. Celui mesurant les stocks de produits finis a reculé de 4,7 à 46,2 points et le sous-indice de l’emploi a légèrement reculé (-3,7 à 55 points).

L’indice PMI est compilé chaque mois dans le cadre d’un sondage effectué par Procure.ch auprès de ses membres. Credit Suisse se charge d’évaluer les données.