L'indicateur UBS nettement au-dessus de sa moyenne

AWP

1 minutes de lecture

Toutefois, les économistes de la banque s’attendent à une croissance de la consommation privée plus faible pour l’année en cours que ne l’annonce l’indice.

La fin d’année s’est avérée solide pour la consommation privée en Suisse, avec un indicateur de la consommation UBS nettement au-dessus de sa moyenne à long terme. Toutefois, les économistes de la banque s’attendent à une croissance de la consommation privée plus faible pour l’année en cours que ne l’annonce l’indice, soulignent-ils mercredi.

L’indice UBS de la consommation a légèrement reculé en décembre 2017, passant de 1,73 à 1,69 point. L’amélioration de la marche des affaires dans le commerce de détail et la hausse du nombre de nuitées hôtelières ont soutenu l’indice. La baisse de 12% des immatriculations de véhicules neuf a toutefois pesé.

Pour l’année en cours, la consommation devrait croître de 1,4%. La baisse du chômage, conjuguée à une solide évolution conjoncturelle, devrait constituer un soutien de taille. Néanmoins, la hausse des salaires nominaux attendue n’est qu’à peine supérieure au taux d’inflation de 0,6%, ce qui devrait freiner la consommation privée.

A lire aussi...