Les faillites d’entreprises ont fortement reculé en 2020

AWP

1 minutes de lecture

Les aides publiques octroyées pendant la crise pourraient expliquer ce phénomène, selon le cabinet de recouvrement Bisnode.

Les faillites d’entreprises ont fortement reculé l’année dernière en Suisse, malgré les affres de la pandémie de coronavirus. Les aides publiques octroyées pendant la crise pourraient expliquer ce phénomène. Mais l’émergence d’entreprises dites «zombies» - qui survivent grâce à l’injection de crédits - pourrait à terme inverser la tendance, avertissent les spécialistes.

Quelque 3’811 sociétés se sont déclarées en faillite en 2020, 19% de moins que l’année précédente, selon le relevé du cabinet de recouvrement Bisnode publié lundi. Les reculs les plus importants ont été enregistrés chez les artisans (-174 faillites), la restauration (-124) et le commerce de détail (-68). Parallèlement, les créations d’entreprises ont accéléré de 5% à 46’779.

«En raison de la crise du coronavirus, on s’attendait à une forte hausse des faillites d’entreprises. Mais les mesures de soutien public ont provoqué l’effet inverse», ont estimé les spécialistes de Bisnode. Selon ces derniers, «il semblerait que les aides publiques ont créé de nombreuses sociétés ‘zombies’». Mais il arrivera un moment où ces entreprises vont se retrouver à court de liquidités et ne pourront pas éviter de déposer la clé sous le paillasson, a ajouté le spécialiste du recouvrement.

Le nombre de sociétés insolvables a reculé un peu partout en Suisse: dans l’Espace Mittelland (-25%), en Suisse romande (-22%) et orientale (-20%), ainsi qu’au Tessin (-23%) et à Zurich (-18%).

Au seul mois de décembre, le nombre de faillites a plongé de 17% à 317 sociétés en dépôt de bilan.

A lire aussi...