Le secteur secondaire freiné par la pandémie au 2e trimestre

AWP

1 minutes de lecture

Industrie et construction ont essuyé une baisse de 10,2% des chiffres d’affaires au deuxième partiel, un recul de cette ampleur ne s’était pas vu depuis 2009.

La pandémie de coronavirus a lourdement pesé sur les activités du secteur secondaire au deuxième trimestre, qui regroupe le secteur industriel et de la construction. A la fois la production et les chiffres d’affaires ont essuyé des replis, selon les données de l’Office fédéral de la statistique (OFS) publiées jeudi.

Le secteur secondaire a essuyé une baisse de 10,2% des chiffres d’affaires au deuxième partiel, un recul de cette ampleur ne s’était pas vu depuis 2009. La production a pour sa part reculé de 7,7% sur un an.

Aucun secteur n’a été épargné, à l’exception notable de l’industrie pharmaceutique, précise l’OFS dans son communiqué.

La production a surtout diminué dans le sous-segment lié à l’industrie (-8,6%) alors que la construction (-3,0%) a mieux résisté à la crise. Au sein de ce sous-segment, c’est principalement le génie civil (-7,7%) qui a souffert de la situation pandémique, alors que le bâtiment (-1,8%) et les travaux de construction spécialisés (-3,0%) ont limité la casse.

Au niveau des chiffres d’affaires, c’est là encore l’industrie qui a essuyé les plus grosses pertes, avec un repli de 12,1% sur un an. Dans la construction, le recul s’est limité à 2,7% au deuxième partiel.

A lire aussi...