Le commerce de détail porté par les produits alimentaires

AWP

1 minutes de lecture

L’arrivée précoce de Pâques a eu une influence particulièrement importante sur le chiffre d’affaires du secteur alimentaire, qui a enregistré une hausse de 3,7%.

Les chiffres d’affaires du commerce de détail ont progressé au cours du premier trimestre en Suisse, principalement grâce au produits alimentaires. L’évolution a été plus contrastée dans le reste des secteurs, note l’institut d’études GfK mardi.

Le commerce de détail suisse a vu ses ventes croître de 1,6% au premier trimestre. L’arrivée précoce de Pâques a eu une influence particulièrement importante sur le chiffre d’affaires du secteur alimentaire, qui a enregistré une hausse de 3,7%. Les auteurs de l’étude précisent toutefois qu’une correction est attendue en avril.

Dans le secteur non-alimentaire, les chiffres d’affaires ont reculé de 2,3%. La météo a joué un rôle important pour certains secteurs. Dans le bricolage et jardinage, les ventes ont été freinées par des températures peu clémentes sur les trois premiers mois, à l’inverse de l’année précédente.

Dans l’habillement, les ventes se sont également repliées, la météo ayant été peu propice aux achats de collections d’été, précise le communiqué.

Les prix ont légèrement progressé sur un an avec une progression de 0,8% en mars sur un mois. Pour les années 2018 et 2019, l’Office fédéral de la statistique (OFS) table sur une inflation entre 0,6 et 0,7%.

A lire aussi...