LafargeHolcim engagé dans l’impression en 3D de tours d’éoliennes

AWP

1 minutes de lecture

Une alliance avec General Electric et Cobod devrait permettre de multiplier par deux la hauteur maximale des infrastructures.

LafargeHolcim s’associe avec l’unité Renewable Energy du mastodonte américain General Electric (GE) et le spécialiste danois de la construction par impression 3D Cobod pour la construction de tours d’éoliennes.

L’«impression sur site» de la base de tours doit permettre de multiplier par deux la hauteur maximale de ces dernières, autour de 200 mètres, indiquent les partenaires dans un communiqué mercredi.

Cobod, qui a déjà réalisé un prototype d’une dizaine de mètres de haut à Copenhague l’an dernier, mettra à disposition son savoir-faire dans l’impression 3D. GE Renewable Energy s’occupera des aspects conceptuels, de production et commerciaux. LafargeHolcim enfin composera le mélange de béton sur mesure.

Le consortium ne s’attarde pas sur les contours financiers du projet.

A lire aussi...