GE va céder sa division Biopharma pour 21,4 milliards à Danaher

AWP

1 minutes de lecture

La transaction devrait être bouclée en fin d’année et la division Biopharma de General Electric Life Sciences opérera en tant que société autonome au sein de Danaher.

Le groupe américain General Electric (GE), en grande difficulté depuis un peu plus de deux ans, va céder sa division Biopharma au conglomérat industriel Danaher pour 21,4 milliards de dollars (autant en francs), ont annoncé lundi les deux entreprises.

Cette cession «constitue un moment charnière», a déclaré le CEO de GE, Lawrence Culp, dans un communiqué. «Cela prouve que nous exécutons notre stratégie en prenant des mesures réfléchies et délibérées pour réduire l’endettement et renforcer notre bilan».

La transaction devrait être bouclée lors du quatrième trimestre de l’année 2019 et la division Biopharma de General Electric Life Sciences opérera en tant que société autonome au sein de Danaher, détaille ce dernier dans un communiqué séparé.

GE traverse une période compliquée depuis un peu plus de deux ans et a connu une année noire en 2018, notamment due aux déboires de sa division énergie, ancien fleuron du groupe.

La capitalisation boursière du géant industriel américain a également fondu, passant de 151,8 milliards au 31 décembre 2017 à quelque 88 milliards actuellement.

A lire aussi...