FMI: un femme à la tête du comité monétaire et financier

AWP

1 minutes de lecture

La ministre suédoise des Finances Magdalena Andersson occupera pendant trois ans le poste de présidente du CMFI.

Le Comité monétaire et financier (CMFI) du Fonds monétaire international a choisi jeudi la ministre suédoise des Finances Magdalena Andersson pour prendre sa tête, une première pour une femme.

Mme Andersson occupera pendant trois ans le poste de présidente du CMFI.

Ce comité est composé de 24 membres qui sont des gouverneurs de banques centrales, des ministres des Finances ou des responsables de rang comparable, et qui figurent parmi les pays membres du FMI.

La ministre suédoise succèdera en janvier à Lesetja Kganyago, gouverneur de la Banque centrale d’Afrique du sud, qui préside le comité depuis le 18 janvier 2018.

Magdalena Andersson est ministre des Finances du pays scandinave depuis octobre 2014 et a occupé de nombreux postes au sein du gouvernement suédois.

Le CMFI se réunit deux fois par an, généralement en avril et octobre, lorsque les membres du FMI et de la Banque mondiale se retrouvent pour les réunions de printemps et annuelles.

Les deux réunions de 2020 ont été virtuelles, en raison de la pandémie de Covid-19. La prochaine est prévue pour le 10 avril 2021 à Washington.

Le CFMI examine des questions relatives à l’économie mondiale et offre au FMI des conseils sur l’orientation de ses travaux.

A l’issue de ses réunions, le CMFI publie un communiqué qui résume ses vues et qui oriente le programme de travail du FMI pendant les six mois à venir.

A lire aussi...