Faible utilisation des crédits COVID par les entreprises

AWP

1 minutes de lecture

Sur les 14 milliards de francs sollicités par les entreprises., moins de 30% ont été effectivement utilisés par les sociétés, estime Claude Maurer de Credit Suisse.

Les crédits d’urgence accordés par la Confédération pour aider les entreprises en mal de liquidités ont été peu utilisés, soulignant la résilience des sociétés helvétiques face à la crise économique engendrée par la pandémie de coronavirus, a indiqué lundi Credit Suisse.

Sur les 40 milliards de francs débloqués fin mars par la Confédération, seuls 14 milliards ont fait l’objet d’une demande par des entreprises. Sur ce dernier montant, moins de 30% ont été effectivement utilisés par les sociétés, a estimé Claude Maurer.

Pour le responsable de l’analyse macroéconomique suisse auprès de la banque, il s’agit «d’un signe positif» qui souligne par ailleurs le «faible risque» de non-remboursement de ces crédits.

«Les entreprises ont été en mesure de faire appel à leur flux de trésorerie normal» pour répondre aux besoins de financement courants, les crédits d’urgence ayant permis aux sociétés de se constituer une réserve de liquidités, a ajouté Oliver Adler, économiste en chef de Credit Suisse, lors d’une conférence de presse.

Initialement prévues jusqu’à fin juillet, ces mesures pourraient être reconduites au besoin, a ajouté M. Maurer.

A lire aussi...