Ethos demande le départ du président de Credit Suisse

AWP

1 minutes de lecture

La société de conseil aux actionnaires estime qu’Urs Rohner doit partir suite à l’affaire de la filature d’Iqbal Khan.

Le scandale de filature qui éclabousse ces derniers jours Credit Suisse doit selon la fondation Ethos se solder par un départ du président de la banque aux deux voiles, Urs Rohner. «Un problème de confiance est apparu, qui selon nous exige un changement rapide au niveau de la présidence», indique jeudi le directeur de la société de conseil aux actionnaires, Vincent Kaufmann, dans les colonnes de la Handelszeitung.

Le responsable de la fondation s’étonne par ailleurs du fait que le responsable opérationnel Pierre-Olivier Bouée, homme de confiance de longue date du directeur général Tidjane Thiam, ait pu tenir ce dernier à l’écart de la filature de l’ancien responsable de la gestion de fortune.

«Nous ne comprenons toujours pas comment Iqbal Khan a pu migrer chez UBS au terme d’un délai de trois mois seulement,» poursuit M. Kaufmann, rappelant que le dernier rapport de rémunération mentionnait une période d’attente de six mois.

A lire aussi...