COVID-19: des pertes de recettes pour environ 40 milliards selon le KOF

AWP

1 minutes de lecture

«Sans mesures, nous chasserions les visiteurs étrangers encore plus que nous ne le faisons actuellement», précise Jan-Egbert Surm, le chef du groupe économie.

La Suisse fait face à une perte de recette d’environ 40 milliards de francs à cause du coronavirus, selon les prévisions du Centre de recherches conjoncturelles (KOF), a souligné mardi devant les médias à Berne Jan-Egbert Surm, chef du groupe économie au sein de la Task Force. Pourtant, les mesures sont plus que nécessaires.

«Sans mesures, nous chasserions les visiteurs étrangers encore plus que nous ne le faisons actuellement», a illustré M. Sturm. «L’incertitude créée par la pandémie est clairement toxique pour l’économie, qui a normalement besoin de stabilité et de sécurité de planification. Sans intervention, elle n’en souffrirait que plus.»

Et d’invoquer l’exemple de la Suède qui, malgré des mesures réduites par rapport à de nombreux autres pays, a vu son économie reculer au 2e trimestre autant que le Danemark ou la Suisse. Alors que le nombre de morts du coronavirus dans l’Etat scandinave s’est lui révélé plus élevé par rapport à la taille de la population.

M. Sturm a lancé un appel au travail à domicile, à la réduction de la mobilité, aux rencontres virtuelles et aux achats en ligne afin de réduire le plus possible les contacts physiques. «Ce n’est pas l’idéal bien sûr, mais le monde d’aujourd’hui permet de le faire dans pareille situation de crise.»

A lire aussi...