Allemagne: le moral des investisseurs s’améliore en février

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur, particulièrement instable, est ressorti à 71,2 points, en hausse de 9,4 points sur un mois, après une hausse proche de 7 points en janvier.

Le moral des investisseurs a connu un nouveau coup d’accélérateur en février en Allemagne, malgré la prolongation de la plupart des restrictions contre le Covid jusqu’à début mars, selon le baromètre ZEW. L’indicateur, particulièrement instable, est ressorti à 71,2 points, en hausse de 9,4 points sur un mois, après une hausse proche de 7 points en janvier et de 16 points en décembre, qui inversait une série de baisses.

Il fait nettement mieux que les prévisions des analystes compilées par le fournisseur d’accès financier Factset, qui tablaient sur un baromètre en léger tassement à 60 points. Les investisseurs «sont convaincus que l’économie allemande retrouvera une trajectoire de croissance d’ici six mois» via un «processus de rattrapage» côté consommation dont devrait profiter le commerce de détail, note dans le communiqué publié mardi Achim Wambach, président de l’institut ZEW.

Dans la zone euro, le moral des investisseurs s’améliore de 11,3 points, à 69,6 points. L’enquête a été réalisée entre le 08 et le 15 février alors que l’Allemagne décidait la prolongation jusqu’au 7 mars au moins de la plupart des restrictions prises pour lutter contre le Covid-19, en raison de la propagation des variants du virus et malgré la lassitude de l’opinion et de fédérations professionnelles.

La composante du baromètre mesurant la situation économique actuelle ressort par conséquent en légère baisse sur un mois à -67,2 points (-0,8). Comme lors du mois de janvier, l’inflation est anticipée en forte hausse tant pour l’Allemagne que pour la zone euro sur les mois à venir.

La montée en puissance des campagnes vaccinales devrait permettre de relancer la consommation de biens et de services, en faisant pression sur les prix.

A lire aussi...