Affaire GameStop: Yellen reçoit les régulateurs et la Fed

AWP

1 minutes de lecture

«Nous devons vraiment nous assurer que nos marchés financiers fonctionnent correctement et que les investisseurs sont protégés», annonce la nouvelle secrétaire américaine au Trésor.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen va s’entretenir jeudi avec les régulateurs de la Bourse et des matières premières et agricoles, ainsi que de la Banque centrale (Fed), pour évoquer la récente volatilité sur les marchés symbolisée par la saga GameStop.

«J’organise une réunion dans la matinée avec les principaux régulateurs (...), ainsi que la Réserve fédérale pour discuter de ce qui s’est passé, nous devons vraiment nous assurer que nos marchés financiers fonctionnent correctement et que les investisseurs sont protégés», a annoncé Janet Yellen jeudi matin sur la chaîne ABC, lors de sa première interview depuis sa prise de fonctions il y a une semaine.

«Nous avons besoin de bien comprendre ce qui s’est passé avant d’agir, mais nous regardons très attentivement ces événements», a-t-elle ajouté.

Elle avait sollicité mardi l’organisation de cette réunion, à laquelle participeront le gendarme boursier américain la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur des matières premières et agricoles (la Commodities Futures Trading Commission, CFTC), ainsi que la Banque centrale (Fed) et son antenne de New York.

Cette réunion doit permettre de s’assurer de «la compatibilité des activités récentes avec la protection des investisseurs et des marchés équitables et efficaces», selon le communiqué du Trésor qui avait alors été publié.

Le Trésor, l’équivalent du ministère de l’Economie et des Financiers, n’a pas de pouvoirs de régulation mais peut influencer les régulateurs.

Wall Street a été bousculé la semaine dernière par une fièvre spéculative, provoquée par une révolte de petits porteurs contre les fonds spéculatifs, poussant en avant les actions de certaines entreprises, dont la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop, à d’improbables sommets.

Le cours de matières premières comme l’argent a aussi été perturbé.

L’implication de Janet Yellen dans ce dossier a toutefois nécessité une autorisation spéciale, rapportent des médias américains. En effet, avant d’être choisie par Joe Biden pour prendre la tête du Trésor, Janet Yellen avait été rémunérée à hauteur de 700.000 dollars par la société d’investissement Citadel, l’un des acteurs-clé de l’affaire GameStop, pour des discours prononcés lors de conférences sur l’économie après son départ de la présidence de la Fed en 2018.

Républicains et démocrates demandent, dans une rare alliance, une révision des réglementations commerciales.

Les sénateurs américains progressistes Bernie Sanders et Elizabeth Warren ont appelé ce week-end à l’action contre ce qu’ils considèrent comme des abus des fonds spéculatifs.

«Nous avons besoin d’une enquête de la SEC», a déclaré Mme Warren à CNN dimanche. «C’est un jeu truqué, et c’est un ensemble de joueurs qui viennent et manipulent le marché».

Bernie Sanders a déclaré à la chaîne ABC qu’il fallait «examiner de très près le type d’activités illégales et le comportement scandaleux des fonds spéculatifs et des autres acteurs de Wall Street».

A lire aussi...