Repli des Bourses chinoises sur fond de tensions commerciales

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a fini en baisse pour la quatrième séance d’affilée, perdant 0,63%. Shanghai a cédé 0,17% et Shenzhen 0,17%.

Les Bourses chinoises ont reculé lundi, les investisseurs étant inquiets d’un regain des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis alors que Trump envisage d’imposer de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises cette semaine.

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a fini en baisse pour la quatrième séance d’affilée, perdant 0,63% (176,01 points) à 27.712,54 points.

En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a cédé 0,17% (ou 4,52 points) à 2.720,73 points et celui de Shenzhen également 0,17% (2,45 points) à 1.448,93 points.

Trump a ébranlé les marchés en fin de semaine en disant qu’il voulait imposer des droits de douane sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises, après 50 milliards de dollars déjà ciblés.

Cela a ravivé les craintes d’une guerre commerciale généralisée entre les deux principales économies du monde, tandis que le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a averti vendredi que l’UE riposterait si Trump imposait des droits de douane sur les voitures étrangères.

Cette tension a été amplifiée par les tweets de Trump, qui a critiqué la politique commerciale du Canada et mis en doute sa place dans l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena).

Donald Trump a de nouveau menacé samedi d’expulser le Canada de l’Alena, au lendemain de la suspension de difficiles négociations commerciales qui ont buté en grande partie sur son intransigeance.

A Hong Kong, Tencent a chuté de 2,12% à 332,80 dollars de Hong Kong (HKD) et AAC Technologies de 0,80% à 86,30 HKD, tandis que l’opérateur de casino Sands China a perdu 2,48% à 37,35 HKD.

Le fabricant chinois d’équipements de télécommunications ZTE a chuté de 4,99% à 14,48 HKD et Sun Hung Kai Properties a perdu 0,60% à 115,80 HKD, tandis que l’assureur AIA a cédé 0,07% à 67,65 HKD$.

HSBC a reculé de 0,73% à 68,35 HKD et le géant de l’aluminium Rusal a perdu 1,42% à 2,08 HKD.

Les places de Chine continentale ont terminé en baisse pour la cinquième séance consécutive.

L’indicateur indépendant Caixin a fait état lundi d’un essoufflement de l’industrie manufacturière en Chine, au plus bas en 14 mois sur fond de guerre commerciale et de demande intérieure morose -- à rebours d’un récent indice gouvernemental beaucoup plus solide.

L’indice des directeurs d’achat (PMI), calculé de façon indépendante par le cabinet IHS Markit et publié par le groupe de médias Caixin, s’est établi à 50,6 le mois dernier, contre 50,8 en juillet et 51 en juin.

«Le chiffre de Caixin a maintenu l’inquiétude des investisseurs sur le ralentissement économique», a déclaré Guangzhou Wanlong Securities Consultant Co dans une note de recherche.

Les géants du pétrole ont été mitigés à Shanghai. PetroChina a gagné 0,37% à 8,07 yuans (CNY), tandis que Sinopec a clôturé en baisse de 0,44% à 6,81 CNY. Le géant bancaire ICBC a perdu 0,18% à 5,43 CNY, mais Agricultural Bank of China a gagné 0,28% à 3,64 CNY.

A lire aussi...