Les Bourses européennes sur la réserve

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx 50 a terminé en recul de 0,35%.

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé lundi, les investisseurs attendant avec plus ou moins de prudence le début de la saison des résultats et la signature de l’accord commercial sino-américain.

«Nous sommes sur des niveaux tellement soutenus qu’il faut vraiment avoir des catalyseurs qui justifient de pouvoir aller plus haut», a expliqué à l’AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Certaines places, à l’image de celle de Paris ou de Lisbonne, ont adopté le statu quo, mais d’autres, comme Francfort et Milan, ont reculé sous le coup de prises de bénéfices.

Les opérateurs attendent la signature de l’accord commercial préliminaire entre les Etats-Unis et la Chine, prévue mercredi, une officialisation espérée depuis des mois sur fond de ralentissement économique mondial.

«Il ne devrait pas y avoir énormément de surprises mais la divulgation du détail de l’accord est quand même très attendue et (les investisseurs vont) vouloir analyser la faisabilité de son contenu», a indiqué M. Tuéni.

Les acteurs de marché patientent également avant le début d’une nouvelle saison de résultats, dont le coup d’envoi sera donné par les grandes banques américaines dès mardi.

De son côté, vers 17H40 GMT, Wall Street évoluait en hausse: le Dow Jones Industrial Average progressait de 0,26%, l’indice élargi S&P de 0,52% et l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,89%.

L’Eurostoxx 50 a terminé en recul de 0,35%.

Du côté des valeurs

RENAULT FRAGILISÉ

Renault a terminé en queue du CAC 40 (-2,82% à 40,66 euros). Nissan examinerait une éventuelle séparation d’avec Renault après les derniers rebondissements de la saga Carlos Ghosn, selon Bloomberg.

VENT DE FRAICHEUR POUR WIRECARD

Les investisseurs ont salué (+2,43% à 113,60 euros) le changement à la tête du conseil de surveillance du prestataire de paiements, qui fait suite à une année boursière 2019 turbulente.

NMC HEALTH ATTAQUÉ

Le groupe hospitalier, qui fait l’objet d’une attaque du fonds de vente à perte Muddy Waters l’accusant de comptes inexacts, a encore chuté de 6,89% à 1.256,50 pence. Le titre a fondu de moitié en un mois.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: -0,02% à 6.036,14 points
Francfort - Dax: -0,24% à 13.451,52 points
Londres - FTSE 100: +0,39% à 7.617,60 points
Milan - FTSE MIB: -0,52% à 23.896,59 points
Madrid - IBEX 35: -0,31% à 9.543,90 points
Lisbonne - PSI 20: +0,04% à 5.260,04 points
Bourse suisse - SMI: -0,16% à 10.622,41 points
Amsterdam - AEX: -0,25% à 608,90 points
Bruxelles - BEL 20: -0,63% à 3.984,58 points

A lire aussi...