Les Bourses chinoises en ordre dispersé après le plongeon des technos

AWP

1 minutes de lecture

L'indice Hang Seng a cédé 0,52% (soit 150,12 points) à 28.583,01 points. Shanghai a perdu 0,26% et Shenzhen a glissé de 0,02%.

Les Bourses chinoise ont fini en ordre dispersé mardi après un plongeon des valeurs technologiques américaines la veille, et alors que les investisseurs analysaient les décisions monétaires prises plus tôt par la Banque du Japon.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a cédé 0,52% (soit 150,12 points) à 28.583,01 points.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a gagné 0,26% (7,35 points), à 2.876,40 points, tandis que celui de Shenzhen a glissé de 0,02% (0,38 point) à 1.576,41 points.

La Banque du Japon (BoJ) n'a procédé qu'à de petits ajustements en introduisant plus de flexibilité, une mesure qui a soulagé les investisseurs puisque «les changements concordaient avec les attentes du marché», a expliqué à l'AFP Hiroaki Hiwata, analyste de Toyo Securities.

Les décisions de la BoJ étaient très attendues: celle-ci a finalement procédé à des ajustements de sa politique monétaire ultra-accommodante, signalant que la route vers l'objectif d'inflation de 2% serait encore très longue.

Depuis septembre 2016, la BoJ avait opté pour le statu quo, contrastant avec ses homologues, la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine (Fed).

En Chine, l'indice des directeurs d'achat (PMI) manufacturier publié mardi s'est établi à 51,2 le mois dernier, contre 51,5 en juin.

L'activité progresse donc toujours, mais à un rythme sensiblement ralenti, plus lentement que ce qu'escomptaient les analystes sondés par Bloomberg (51,3).

«Cet indice montre que le ralentissement économique ne s'est pas encore inversé», a commenté Zhang Gang, analyste chez Central China Securities. «Cela a amplifié le manque d'optimisme des investisseurs concernant l'économie», a-t-il ajouté.

La croissance du PIB chinois a ralenti légèrement au deuxième trimestre à 6,7%, contre 6,8% au premier trimestre tandis que la monnaie chinoise continuait de baisser face au dollar pour atteindre 6,8165 dollars.

Tous les yeux restent par ailleurs fixés sur le Nasdaq depuis que les valeurs technologiques américaines et notamment Facebook, Apple, Amazon, Netflix et Google, ont dégringolées lundi, faisant plonger l'indice à forte coloration technologique, de 1,4% à New York.

Les investisseurs attendent encore les résultats d'Apple qui seront publiés dans la soirée.

Les titres bancaires ont été irréguliers. CITIC Bank a fini en hausse de 1,46% à 6,27 yuans alors que China Merchants Bank a perdu 0,77% à 28,39 yuans.

Parmi les assureurs sur le marché de Shanghai, China Pacific Insurance a grimpé de 1,42% à 34,23 yuans alors que China Life Insurance a perdu 0,80% à 23,45 yuans.

À Hong Kong, le géant chinois de l'internet Tencent a cédé 3,27% à 355,20 dollars de Hong Kong (HKD).

De son côté China Mobile a grimpé de 1,22% à 70,80 dollars de Hong Kong et PetroChina de 1,18% à 5,99 HKD.

Hong Kong and China Gas reculait de 0,74% à 16,02 HKD.

HSBC perdait 0,13% à 74,60 dollars de Hong Kong et Ping An 1,29% à 72,80 HKD mais Hang Seng Bank progressait de 0,47% à 213,60 dollars de Hong Kong.

A lire aussi...