Les Bourses chinoises dégringolent avec la dégradation des relations Chine-USA

AWP

1 minutes de lecture

Le Hang Seng a clôturé en repli de 2,19% à 24’719,81 points. Shanghai a plongé de 3,9% et Shenzhen de 5%.

 

Les places boursières chinoises ont terminé vendredi en forte baisse, hantées par la dégradation des relations avec les Etats-Unis, après l’annonce de la fermeture d’un consulat américain en Chine.

A Hong Kong, l’indice composite Hang Seng a clôturé en repli de 2,19% à 24’719,81 points.

En Chine continentale, la Bourse de Shanghai a plongé de 3,9% à 3196,77 points et celle de Shenzhen de 5% exactement à 2138,36 points.

La journée avait commencé dans le rouge, dans le sillage des mauvais chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, annoncés la veille.

La chute des cours s’est accélérée à la mi-journée, à l’annonce de la fermeture, ordonnée par Pékin, du consulat des Etats-Unis dans la grande ville de Chengdu (sud-ouest).

Cette mesure fait suite à la fermeture, ordonnée mardi, du consulat de Chine à Houston, dans le sud des Etats-Unis.

Un parfum de guerre froide qui pèse sur les marchés mondiaux, déjà plombés par la peur d’une deuxième vague de la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays.

Washington a accusé le consulat chinois d’être «une plaque tournante» de l’espionnage et du vol de propriété intellectuelle commis par Pékin aux Etats-Unis.

Des analystes estimaient que le régime chinois avait fait preuve d’une certaine retenue en décidant de fermer le consulat de Chengdu, sur les six que comptent les Etats-Unis en Chine: sur les réseaux sociaux, des nationalistes réclamaient la fermeture du consulat de Hong Kong, autrement plus gros et stratégique pour Washington.

A lire aussi...