Le pétrole rebondit en Asie

AWP

1 minutes de lecture

Le WTI repasse au-dessus de la barre des 65 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Et le Brent refranchit celle des 69 dollars.

Les cours du pétrole rebondissaient nettement vendredi en Asie à la faveur d’un affaiblissement du dollar mais les analystes mettaient en garde contre les conséquences d’une éventuelle guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Vers 04h45 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en mai, prenait 71 cents à 65,01 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, également pour mai, gagnait 65 cents, à 69,56 dollars.

Les marchés d’actions ont décroché dans la foulée des déclarations du président américain Donald Trump sur des mesures punitives contre des importations chinoises d’un montant pouvant atteindre 60 milliards de dollars.

Mais après avoir décroché durant la nuit, l’or noir prenait le chemin inverse.

«On a assisté à une performance assez extraordinaire du brut, en particulier si l’on tient compte de la pression à la vente enregistrée durant la nuit. Mais on dirait qu’il s’agissait surtout d’une réaction réflexe», a dit à l’AFP Michael McCarthy, analyste chez CMC Markets à Sydney.

D’après M. McCarthy, les cours bénéficient de l’affaiblissement du billet vert. Le brut est libellé en dollars et devient moins cher pour les investisseurs munis d’autres devises, ce qui stimule la demande et renforce les prix.

D’autres analystes estiment que les investisseurs sont à l’affut des salves lancées par Washington et Pékin, se demandant si elles vont dégénérer en guerre commerciale qui affecterait l’économie mondiale.

«La perspective réaliste de guerre commerciale va peser sur le ressenti des marchés internationaux quant à la croissance», a déclaré Stephen Innes, analyste chez Oanda.

Jeudi, le Brent a terminé à 68,91 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 56 cents.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTI a perdu 87 cents à 64,30 dollars.

 

A lire aussi...