Le chinois Evergrande s’effondre en Bourse après des rumeurs

AWP

1 minutes de lecture

Le président du groupe immobilier de grande envergure aurait adressé aux autorités une demande de restructuration. L’action chute de près de 10%.

Le géant chinois de l’immobilier Evergrande, également connu pour son club de football champion de Chine, a perdu vendredi plus de 9% à la Bourse de Hong Kong, après des rumeurs sur sa situation financière.

Fondé en 1996, le groupe emploie 140’000 personnes et est basé dans la métropole de Canton (sud). Il est présidé par Xu Jiayin, la troisième fortune du pays.

Les actions d’Evergrande, l’un des principaux promoteurs immobiliers de Chine, ont clôturé vendredi à Hong Kong à 13,78 dollars hongkongais (-9,46%).

Cette chute intervient au lendemain de la fuite dans la presse et sur les réseaux sociaux d’une lettre présentée comme écrite par Xu Jiayin et adressée aux autorités locales.

Le président d’Evergrande y demande le feu vert à une restructuration du groupe, relançant les spéculations sur la santé financière de l’entreprise en plein ralentissement de l’économie chinoise.

Faute d’accord d’ici au 31 janvier prochain, le groupe sera tenu de rembourser à ses investisseurs quelque 130 milliards de yuans (17,7 milliards de francs), soit 92% de sa trésorerie, selon l’agence financière Bloomberg.

Dans un communiqué, Evergrande a dénoncé «une pure diffamation», assurant que le document en question était un faux. Le groupe s’est dit prêt à engager des poursuites judiciaires.

L’agence de notation S&P a abaissé vendredi à négative la perspective de crédit d’Evergrande, arguant que la dette du groupe «à court terme continue d’augmenter, en partie en raison de son acquisition active de projets immobiliers».

Evergrande, qui revendique une présence dans 280 villes en Chine, a multiplié ces dernières années les acquisitions tous azimuts, profitant de la frénésie dans l’immobilier.

Il a également annoncé au printemps la construction dans le pays de deux stades de 80.000 places.

Evergrande est également connu pour son club de football, le Guangzhou Evergrande, huit fois champion de Chine (entre 2011 et 2019) et deux fois champion d’Asie (2013, 2015). Il est entraîné par l’Italien Fabio Cannavaro.

A lire aussi...