Hong Kong en hausse, Shenzhen et Shanghai en baisse

AWP

1 minutes de lecture

L'indice Hang Seng a gagné 0,42% à 27.213,41 points. Shanghai lâchait 1,34% et Shenzhen a cédé 1,69%.

La Bourse de Hong Kong a fini vendredi en hausse après cinq séances de baisse, tandis que les places de Shanghai et Shenzhen ont continué à se replier, malgré l'espoir d'une détente dans les relations sino-américaines.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a gagné 0,42% ou 113,35 points à 27.213,41 points, dans le sillage de la clôture en hausse de Wall Street la veille.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a continué sur sa pente descendante, lâchant 1,34% (soit 36,22 points) à 2.668,97 points. Celui de Shenzhen a cédé 1,69% (24,74 points) à 1.442,38 points au plus bas niveau depuis janvier 2015. Sur la semaine, l'indice a perdu 4,8%.

«Les actions chinoises ont bien commencé la séance, soutenues par la hausse de Wall Street jeudi, mais le marché assez fragile n'a pas pu rester dans le vert», a indiqué Qian Qimin, analyste de Shenwan Hongyuan Group.

A part la Chine continentale, les marchés asiatiques ont pour la plupart terminé en hausse vendredi, dans la lignée des marchés européens et américains, les investisseurs retrouvant un peu d'optimisme avec les discussions commerciales à venir entre Chine et Etats-Unis.

Les négociateurs de Washington et de Pékin se retrouveront fin août à l'occasion d'une rencontre annoncée par Pékin jeudi. Ce seront les premières discussions depuis plusieurs semaines après une escalade des tensions commerciales entre les deux pays, marquées par l'imposition de taxes réciproques sur les importations à hauteur de 34 milliards de dollars.

Cette annonce a permis aux marchés mondiaux de retrouver un peu de sang-froid après plusieurs jours de volatilité liée aux inquiétudes de contagion de la crise financière turque à d'autres pays.

Malgré cette vague positive qui met fin à plusieurs jours de nervosité, les analystes ont souligné qu'une résolution rapide du conflit commercial entre les deux premières puissances économiques mondiales est peu probable, l'annonce de la reprise des discussions n'ayant pas complètement rassuré les investisseurs.

Une deuxième vague de sanctions douanières de 16 milliards de dollars doit commencer jeudi prochain, et le président Donald Trump a menacé de taxer par la suite encore davantage les importations chinoises.

A Hong Kong, l'action Tencent a bondi de 3,44%, China Mobile a pris 1,1% et l'assureur AIA s'est apprécié de 0,46%.

Les banques ont baissé à Shanghai. Bank of China a abandonné 0,58% à 3,45 yuans et China Merchants Bank a perdu 0,82% à 26,52 yuans.

Le secteur touristique a également souffert. China International Travel Service a perdu 3,61% à 57.09 yuans et HNA Caissa Travel Group 2,04% à 8,17 yuans.

 

A lire aussi...