Crise économique 2020 – Vers un nouveau monde?

Présélection prix Turgot

1 minutes de lecture

Henri Sterdyniak, Stéphanie Villers, Editions Economica.

 

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Denis Molho Voilà un ouvrage très intéressant et, en même temps facile a lire par des profanes. L’ouvrage, écrit par un ancien administrateur de l’INSEE sachant faire vivre les chiffres, balaie large et fait ressortir, de manière claire toute les contradictions et tensions qui affectent l’économie mondiale. Et, de fait, s’enchevêtrent des tensions contradictoires entre les besoins d’accroissement du rythme de croissance pour les pays émergents, le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses, la nécessaire réduction des déficits publics en contradiction avec les politiques monétaires accommodantes, les risques de perte de crédibilité des grandes monnaies, eu égard au gonflement artificiel de la masse monétaire et eu égard aux risques engendrés par l’argent gratuit. L’ouvrage ouvre des pistes de réformes en profondeur de nos modes de vie qui devront s’accommoder de moins de consommation mais aussi de mieux consommer. En fait, très interrogatif, l’ouvrage et c’est un de ses grands mérites, pose de vraies questions de fond ébranlant la confiance en la gouvernance mondiale. Il a, aussi, le mérite rare de faire «parler les chiffres», ce qui n’est pas étonnant pour un ancien administrateur de l’INSEE. C’est un véritable ballet dont les danseurs sont les PIB, passifs des banques, balance des paiements courants, déficits publics, taux d’investissements capacitaires…