Rentabilité accrue pour Novavest Real Estate l’an dernier

AWP

1 minutes de lecture

La société immobilière zurichoise proposera à ses actionnaires au titre de l’exercice 2020 un dividende inchangé de 1,65 franc par action.

Novavest Real Estate a confirmé mardi la solide performance affichée l’an dernier. Etoffant ses revenus et sa rentabilité, la société immobilière zurichoise, qui a renforcé sa base de capitaux, proposera à ses actionnaires au titre de l’exercice 2020 un dividende inchangé de 1,65 franc par action.

Revenant sur la performance de l’an dernier, dont l’essentiel avait déjà été dévoilé début février, Novavest indique avoir dégagé un résultat opérationnel avant intérêts et impôts (Ebit) de 22,9 millions de francs, soit 11% de plus qu’un auparavant. Le bénéfice net incluant le produit des revalorisations a lui bondi de près d’un quart à 17,8 millions. Hors effet des réévaluations, il a progressé de 23% à 11,1 millions.

Quant aux revenus locatifs, ils ont crû de 13% à 24,3 millions de francs, rappelle l’entreprise. Sur l’exercice sous revue, le parc immobilier s’est étoffé de 16% à 645,4 millions de francs.

Si les mesures mises en oeuvre par les autorités en vue de limiter la propagation du Covid-19 ont entraîné dans certains cas des pertes commerciales importantes dans les différents secteurs de l’économie, leur impact sur les revenus des loyers encaissés par Novavest est demeuré mineur. L’entreprise a élaboré des solutions individuelles, tels que des réductions ou des reports temporaires avec certains locataires commerciaux, à hauteur de 0,4 million de francs, soit 1,4% des produits.

Lors de la prochaine assemblée générale du 24 mars, le conseil d’administration proposera également aux actionnaires l’élection d’un 4e administrateur en la personne de Daniel Ménard, un spécialiste reconnu de l’immobilier. Les trois autres membres de l’organe de surveillance sollicitent la reconduction de leur mandat.

Novavest demandera également à ses propriétaires d’approuver la création d’un capital autorisé à hauteur de 706’000 actions nominatives, soit moins de 10 % du capital social ordinaire.

Evoquant ses perspectives, Novavest note que l’impact de la crise sanitaire demeure toujours très incertain. Toutefois, à la faveur des campagnes de vaccinations en cours, la firme zurichoise se montre confiante, à la faveur notamment d’un solide modèle d’entreprise, l’occupation résidentielle représentant plus de 60% des revenus locatifs.

Novavest souligne en outre la grande solvabilité des principaux locataires commerciaux. La stratégie de croissance à long terme, qui met fortement l’accent sur les revenus locatifs provenant de l’usage résidentiel, reste inchangée. Les projets de conversion et de développement à Zurich (jusqu’à l’automne 2021), Saint-Gall (jusqu’en 2023) et Lucerne (jusqu’à la fin 2021) continueront d’être menés à bien.

La société prévoit aussi d’élargir son portefeuille immobilier en acquérant des propriétés existantes attrayantes ou par l’entremise de nouveaux projets de construction. L’accent sera mis sur les propriétés résidentielles ou commerciales ayant un rendement intéressant.

A lire aussi...