Peu concerné par le coronavirus, Novavest déroule au premier semestre

AWP

1 minutes de lecture

Les réductions de loyers ont atteint 46’000 francs, sur un total de revenus locatifs de 11,6 millions de francs. Cet indicateur a progressé de 10% sur un an.

Les fermetures de magasins ordonnées par le Conseil fédéral en raison de la pandémie de Covid n’ont affecté que faiblement les affaires de Novavest. La société immobilière zurichoise a accordé des réductions de loyers à ses clients commerciaux, ce qui ne l’a pas empêchée de voir ses résultats nettement augmenter.

Novavest a cherché «rapidement» des solutions avec les locataires dont l’activité a été touchée par le coronavirus, indique l’entreprise jeudi. Les réductions de loyers ont atteint 46’000 francs, sur un total de revenus locatifs de 11,6 millions de francs. Cet indicateur a progressé de 10% sur un an.

Le taux de vacance a été amélioré par rapport à fin décembre, de 1,3 point de pourcentage à 4,6%.

Les revalorisations du portefeuille immobilier ont également contribué à la bonne performance semestrielle. Celles-ci ont atteint 4,0 millions, bien davantage que les 2,6 millions enregistrés entre janvier et juin 2019. Au terme de la période sous revue, le portefeuille immobilier affichait une valeur de 630 millions de francs, en hausse de 14% sur six mois.

Le bénéfice net après revalorisations a bondi de 26% en rythme annuel à 8,2 millions de francs.

La direction table sur des effets positifs des projets en développement ou de réaffectation à Zurich, Saint-Gall, Olten et Lucerne, qui arriveront à terme entre cette année et 2023. Afin de poursuivre la stratégie de croissance du groupe, une nouvelle augmentation de capital est envisagée au deuxième semestre.

A lire aussi...