Mobimo peu ébranlé par la crise du coronavirus

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe immobilier dépasse les attente au premier semestre avec une baisse du bénéfice net mais des revenus locatifs quasi-stables. Les investisseurs apprécient.

La société immobilière Mobimo a montré une certaine résistance à la pandémie de coronavirus au cours du premier semestre, dépassant les attentes des analystes. Les recettes générées par les loyers sont restées quasi-stables mais le bénéfice net a nettement reculé, annonce l’entreprise lucernoise.

Durant la période sous revue, les revenus locatifs ont cédé 1,3% sur un an à 60,1 millions de francs tandis que le résultat des loyers, tenant compte des charges, n’a perdu que 0,4% à 52 millions, grâce à sa forte position dans l’immobilier résidentiel.

Les mesures de soutien accordées aux locataires, dont des commerces et des restaurants, affectés par le Covid-19, ont influencé négativement les recettes à hauteur de 4,4 millions de francs.

Le taux de vacance pour sa part s’est détérioré à 5,5% contre 4,3% au premier semestre 2019 et 3,8% à fin 2019, notamment en raison du complexe Kriens Mattenhof, en développement avant, qui fait maintenant partie du portefeuille investissement. Le résultat des revalorisations a bondi de 33,5% à 25,1 millions de francs.

La rentabilité nette s’est cependant nettement détériorée. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires et hors revalorisations a chuté de 24,4% à 21,5 millions, les résultats de l’année dernière ayant été portés en partie par des effets fiscaux positifs.

Le bénéfice opérationnel sans revalorisations s’est quant à lui inscrit à 40,8 millions, une hausse de 11,2%.

La valeur du portefeuille de Mobimo, constitué en grande partie d’immobilier de résidence, s’est établie à 3,4 milliards contre 3,3 milliards en fin d’année. Le ratio de fonds propres a reculé quelque peu à 42,3% contre 44,4% à fin décembre 2019.

Les résultats sont supérieurs au consensus AWP. Le résultat des loyers était attendu à 51 millions et l’Ebit hors revalorisations à 37,8 millions.

Mobimo, sans s’aventurer sur le terrain des prévisions, demeure optimiste pour les prochains mois grâce à son portefeuille diversifié.

La banque Vontobel salue une copie semestrielle peu ou prou conforme à ses attentes à l’exception des revalorisations, meilleures qu’escompté, ce qui montre que la création de projets continue à créer de la valeur.

Les investisseurs semblaient apprécier les nouvelles du jour. A 11h10, le titre prenait 2,4% à 261 francs dans un marché de référence SPI en hausse de 0,45%.

A lire aussi...