Valiant, en baisse par rapport aux attentes mais solidement armé

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice net du groupe bancaire bernois a reculé de 7,4%. Le résultat d’exploitation est resté pratiquement au même niveau qu’au terme du premier trimestre 2019 (+0,1%).

Le groupe bancaire Valiant publie jeudi des résultats au premier trimestre moins bons que ce que les analystes escomptaient mais s’estime bien préparé et solide pour affronter le reste de l’exercice 2020.

Le bénéfice net du groupe bancaire bernois a reculé de 7,4% à 26,2 millions de francs dans la période sous revue, alors que le consensus AWP tablait sur 27,1 millions. De son côté, le résultat d’exploitation est resté pratiquement au même niveau qu’au terme du premier trimestre 2019, à 31,5 millions (+0,1%), mais les analystes s’attendaient à mieux (34,0 millions).

Quant au produit d’exploitation il a certes augmenté de 4,9% à 100,5 millions de francs, néanmoins le consensus anticipait 102,3 millions.

Valiant s’estime «bien équipé» pour relever le défi que représente la suite de l’exercice face au coronavirus. Ceci pour trois raisons. Premièrement, le groupe «bénéficie d’un portefeuille de crédit de haute qualité, même dans un environnement de marché difficile».

Deuxièmement, la solidité de son bilan et son modèle d’affaires considéré comme sûr par la direction. La banque dépasse clairement les exigences du gendarme financier Finma en matière de ratio d’endettement et de ratio de fonds propres totaux.

Troisièmement Valiant a procédé aux premières mesures de réduction des coûts. Ewald Burgener, le directeur général de la banque, a précisé dans le communiqué: «Nous prévoyons que les affaires continueront à se développer de manière régulière. Mais nous ne sommes pas en mesure pour l’heure d’évaluer de manière concluante l’évolution des risques de défaut de paiement».

A lire aussi...