Swiss Life finalise l’acquisition de l’allemand Beos

AWP

1 minutes de lecture

Cette opération permet à la filiale Swiss Life Asset Managers de renforcer sa position en Europe dans le domaine de la gestion d’actifs immobiliers et de s’ouvrir à de nouveaux clients institutionnels.

L’assureur vie Swiss Life a finalisé le rachat de l’allemand Beos, spécialisé dans l’investissement immobilier d’entreprise. Cette opération permet à la filiale Swiss Life Asset Managers de renforcer sa position en Europe dans le domaine de la gestion d’actifs immobiliers et de s’ouvrir à de nouveaux clients institutionnels.

Swiss Life n’avait pas divulgué le prix de la transaction annoncée fin juin. Vendredi, dans un communiqué, le groupe zurichois a précisé que l’entreprise berlinoise avait réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires d’environ 30 millions d’euros (33,9 millions de francs).

Beos gérait fin 2017 des biens immobiliers pour une valeur de 2,6 milliards d’euros.

La société berlinoise demeurera autonome, avait affirmé l’assureur fin juin. Les sites et les emplois ne sont pas menacés.

En 2010, Beos a lancé son premier fonds spécialisé dans l’immobilier d’entreprise, doté d’un volume de 400 millions d’euros. Deux autres ont suivi en 2012 et 2015, avec respectivement 700 millions et 1,1 milliard d’euros.

Cette acquisition permettra de faire croître les actifs immobiliers de Swiss Life de quelque 5% à 6%, avaient affirmé les analystes de Baader Helvea. Fin 2017, ceux-ci s’élevaient à 52 milliards de francs.

 

A lire aussi...