Mobly, jeune pousse de Bâloise, lance une assurance au kilomètre

AWP

1 minutes de lecture

«Nous voulons inspirer les gens à utiliser leur voiture plus intelligemment», a commenté le patron de Mobly, Gerrit Nollet.

La jeune pousse Mobly de l’assureur rhénan Bâloise lance une nouvelle assurance mobilité avec laquelle le client ne paye que les kilomètres parcourus avec sa voiture. Moins il roule et moins il va payer, assure le communiqué paru mercredi.

Grâce à une application, l’assuré obtient un aperçu des kilomètres parcourus et de son assurance auto en temps réel. Mobly, lancée en 2017 et basée à Anvers en Belgique, propose aussi une «couverture complète contre les dommages corporels lors de vos déplacements, quel que soit le véhicule choisi».

Selon Gerrit Nollet, patron de la jeune pousse cité dans le document, «nous sommes confrontés à la réduction des embouteillages et celle des émissions de CO2. Nous voulons inspirer les gens à utiliser leur voiture plus intelligemment. En impliquant tous les moyens de transport dans notre assurance mobilité, Mobly encourage le recours aux transports publics ou au vélo, en plus de la voiture.»

Bâloise a annoncé investir en janvier 2018 dans la jeune pousse, sans livrer de détails financiers. Cet investissement devait permettre à l’assureur de «renforcer l’activité traditionnelle d’assurance».

Dans son rapport sur l’exercice 2018, il indique que Mobly a enregistré plus de 30’000 téléchargements en Belgique de son application pour ses services de voitures d’occasion et que la start-up «cherche à s’étendre à l’étranger».

Vers 11h35 à la Bourse de Zurich, l’action Bâloise reculait de 0,7% à 165,80 francs, dans un SPI en baisse de 0,3%.

A lire aussi...