MasterCard rachète une partie du danois Nets

AWP

1 minutes de lecture

Les services de compensation et de paiement instantané et les solutions de facturation électronique passent en mains du groupe américain pour 2,8 milliards d’euros.

Le spécialiste danois des paiements électroniques Nets a annoncé mardi le rachat d’une partie de ses services par l’émetteur de cartes bancaires américain MasterCard, pour 2,85 milliards d’euros.

D’après le groupe scandinave, l’acquisition comprend «les services de compensation et de paiement instantané et les solutions de facturation électronique».

Pour étendre ces solutions de paiement au-delà de son «empreinte géographique» existante, Nets avait besoin «des capacités d’un leader mondial», a fait valoir dans un communiqué son PDG Bo Nilsson.

Pour MasterCard, «cet accord renforce notre position unique en tant que partenaire centralisé pour tous les besoins de paiement des banques, des commerçants ou des gouvernements», a déclaré Michael Miebach, chef de produits et responsable de l’innovation pour le groupe américain, cité dans un communiqué conjoint.

La transaction doit encore être soumise aux autorisations réglementaires avant d’être finalisée au cours du premier semestre 2020.

Le groupe Nets est né en 2010 de la fusion du danois PBS Holding avec son concurrent norvégien Nordito. Il détient en particulier Dankort, la marque de cartes de débit la plus répandue au Danemark.

En 2014, il avait été vendu par des banques scandinaves (la danoise Danske Bank, la norvégienne DNB, la suédoise Nordea et la Banque centrale du Danemark) à un consortium de fonds emmenés par Advent International, Bain Capital et le fonds de pension danois ATP.

L’année dernière, Evergood 5 -une société contrôlée par le fonds d’investissement américain Hellman & Friedman- a officiellement acquis Nets, qui a ensuite annoncé en juin sa fusion avec le prestataire allemand de paiements Concardis.

Nets, qui revendique comme clients 400.000 commerçants, 240.000 entreprises et 240 banques dans les pays nordiques et dans le reste de l’Europe, emploie quelque 3.500 personnes.

Le titre MasterCard s’appréciait de 2,09% peu avant 15H00 GMT à la Bourse de New York, à 262,14 dollars.

A lire aussi...