Malgré des reflux, GAM augmente sa masse sous gestion au premier trimestre

AWP

1 minutes de lecture

Dans l’activité Investment Management, qui regroupe les produits estampillés GAM, les actifs gérés ont atteint 35,5 milliards de francs, en recul de 1,1%.

Au premier trimestre, le gestionnaire d’actifs GAM a pâti de sorties d’argent, en raison notamment de la liquidation des fonds Greensill. Des marchés favorables et son offre en marque blanche lui ont néanmoins permis d’augmenter de 2% sa masse sous gestion sur trois mois, à 124,5 milliards de francs.

Dans l’activité Investment Management, qui regroupe les produits estampillés GAM, les actifs gérés ont atteint 35,5 milliards de francs, en recul de 1,1%, indique mercredi GAM. Les reflux d’argent nets se sont élevés à 1,0 milliard, ce à quoi il faut encore soustraire 0,8 milliard pour les fonds en liquidation. L’effet de marché et de devises s’est avéré positif, à hauteur de 1,4 milliard.

Dans le sillage de la faillite de la société Greensill, GAM a récemment annoncé la liquidation de ses propres fonds «Supply Chain Finance», dans lesquels 842 millions de dollars étaient investis. Les remboursements ne sont pas encore terminés et se poursuivent, annonce le groupe zurichois. Au 5 mars, 70% des fonds avaient été restitués.

Les fonds en marque blanche, soit l’activité Private Labeling, a vu ses volumes gonfler de 3,4% à 89 milliards de francs, grâce à des afflux de 0,5 milliard et un effet marché et devises de 2,4 milliards.

La direction affirme qu’elle est en bonne voie pour réaliser les économies de 15 millions de francs attendues en 2021. L’activité clientèle devrait s’avérer constructive ces prochains mois, affirme GAM sans fournir des prévisions chiffrées.

A lire aussi...