Indosuez WM renouvelle son soutien au Ballet du Grand Théâtre de Genève

Communiqué, CA Indosuez Waelth Management

1 minute de lecture

«Notre contribution à cette nouvelle saison souligne notre ancrage local et notre engagement en faveur des arts qui constituent la richesse culturelle et sociale de la Cité»,  explique Jean-François Deroche, CEO d’Indosuez WM en Suisse.


«Le Sacre» par le Ballet du Grand Théâtre de Genève. ©Gregory Batardon

Soutien actif de la scène culturelle suisse et internationale, Indosuez Wealth Management renouvelle son engagement comme partenaire officiel du prestigieux Ballet du Grand Théâtre de Genève pour la saison 2021-2022. Une manière pour la banque privée de réaffirmer les valeurs d’excellence et de transmission qui inspirent son action philanthropique et de pérenniser l’art chorégraphique dans ce temple historique dédié aux arts de la scène.

Un partenariat construit sur des valeurs communes

En résonnance parfaite avec les valeurs d’excellence et de transmission défendues par le Grand Théâtre de Genève, Indosuez Wealth Management est fier de renouveler son soutien aux activités du Ballet du Grand Théâtre de Genève. La compagnie dont le travail mêle audacieusement tradition et création a acquis une réputation mondiale grâce notamment à l’engagement de Philippe Cohen qui signe cette année sa dernière saison après 19 ans à la direction du Ballet.

«Dans une période particulièrement difficile durant laquelle la pandémie a pris en otage le monde de la culture, notre engagement revêt un sens tout particulier. Notre contribution à cette nouvelle saison souligne notre ancrage local et notre engagement en faveur des arts qui constituent la richesse culturelle et sociale de la Cité» souligne Jean-François Deroche, Chief Executive Officer d’Indosuez Wealth Management en Suisse.

Aviel Cahn, directeur général du Grand Théâtre, ajoute: «Le soutien indéfectible d’Indosuez Wealth Management pendant la crise sanitaire constitue un fort encouragement pour notre corps de ballet qui a été particulièrement impacté. Après près d’une année et demie sans avoir pu voir le ballet se produire sur scène, cet engagement nous permet de continuer à développer notre projet chorégraphique ambitieux.»

«Faites l’Amour, …» Un programme qui salue la beauté chorégraphique

Après la dernière programmation audacieuse de Philippe Cohen malheureusement contrariée par la pandémie du COVID-19, le soutien d’Indosuez Wealth Management se matérialisera sur la scène à travers plusieurs spectacles donnés non seulement par le Ballet du Grand Théâtre mais aussi par la compagnie invitée Batscheva qui viendra à Genève en mars 2022 présenter «Hora» sous la direction de Ohad Naharin.

Pour le Ballet du Grand Théâtre, la saison débutera en novembre de cette année avec le Casse-Noisette de Jeroen Verbruggen, l’un des joyaux de son répertoire vu dans les salles en France, en Italie, en Allemagne et en Russie, et dont la dernière représentation à Genève date de novembre 2015. En février 2022, poursuivant l’exploration de l’opéra-ballet commencée avec «Les Indes galantes» il y déjà deux saisons, le Grand Théâtre et Leonardo García Alarcón à la tête de sa Cappella Mediterranea, s’attribueront les services d’Angelin Prejlocaj, la figure de proue de la chorégraphie française pour mettre en scène «Atys», ce chef d’oeuvre quelque peu oublié de Lully, où tout le corps de ballet se produira aux côtés des chanteurs et de l’orchestre de la Capella Mediterranea. Enfin, le Ballet du Grand Théâtre terminera sa saison 2021-2022 avec une reprise de «Tristan et Isolde» sur une musique de Wagner, comme point d’orgue au mandat de son directeur Philippe Cohen qui reconnaît volontiers en elle l’une, voire la plus belle de toutes celles qu’il a offertes au public genevois et mondial.

A lire aussi...