BancaStato a déjà accordé près de 200 millions en crédits COVID-19

AWP

1 minutes de lecture

«L’objectif de BancaStato est de soutenir l’économie cantonale», a rappelé son directeur général (CEO) Fabrizio Cieslakiewicz.

La Banque cantonale du Tessin (BancaStato) a accordé à ce jour quelque 1450 crédits pour un volume total de presque 200 millions de francs aux entreprises tessinoises mises en difficulté par les effets de la crise sanitaire.

«L’objectif de BancaStato est de soutenir l’économie cantonale», a rappelé son directeur général (CEO) Fabrizio Cieslakiewicz dans les colonnes du Corriere del Ticino, soulignant que c’est précisément dans des moments difficiles que ce mandat public reprend toute sa signification.

«Après une forte sollicitation initiale, qui nous a imposé un dur labeur pour faire face rapidement à la situation, les demandes sont désormais en nette diminution», a indiqué le patron de BancaStato.

Les aides ont été octroyées à des petites et moyennes entreprises (PME) actives dans presque tous les secteurs d’activité, les demandes les plus importantes émanant des secteurs du commerce et réparation de véhicules, construction, hôtellerie et restauration, services domestiques, ainsi que les activités professionnelles, scientifiques et techniques, pouvait-on lire mercredi sur le site du quotidien tessinois.

Interrogé sur les tentatives de fraude, M. Cieslakiewicz dit avoir constaté très peu d’abus. «Au total, nous avons rejeté environ 150 demandes, pour des questions essentiellement de nature formelle», a-t-il précisé, insistant sur le fait que l’établissement a immédiatement mis en place une procédure de contrôle des requêtes «tout en tenant compte de l’urgence de la situation».

Le dirigeant signale que les crédits octroyés jusqu’ici représentent moins de 50% du maximum fixé, signe selon lui que «les PME parviennent encore à affronter relativement bien la situation». Même s’il y voit un «signal positif», il appelle à la circonspection en attendant de voir comment évoluera la situation dans les prochaines semaines.

A lire aussi...