Bâloise se renforce dans l’intelligence artificielle

AWP

1 minutes de lecture

L’assureur dirigé par Gert De Winter investit dans la start-up spécialisée omni:us en Allemagne axée sur l’analyse de données.

Bâloise étoffe son portefeuille d’entreprises technologiques et investit dans l’allemand omni:us. La jeune pousse berlinoise se consacre aux prestations de services utilisant l’intelligence artificielle (IA) pour l’analyse de données. L’acquisition a été réalisée via la société d’investissement et de conseil Anthemis Baloise Strategic Ventures, a fait savoir l’assureur rhénan mardi. Aucune mention n’est faite des détails financiers de l’opération.

Les produits d’omni:us dédiés à l’industrie assurantielle permettent d’extraire et de classer les contenus nécessaires à l’exécution automatique des processus métiers qui, «aujourd’hui encore, doivent souvent être traités manuellement», précise le communiqué. Le programme est ainsi capable de gérer des documents manuscrits ainsi que de mettre en contexte les informations.

«Il s’agit d’un investissement que le nombre élevé d’assureurs s’intéressant à cette nouvelle technologie rend très prometteur», s’est félicité Adrian Honegger, responsable de la stratégie et de la transformation numérique du groupe bâlois.

Bâloise a pour ambition d’investir jusqu’à 50 millions de francs dans des start-up aux côtés de la société d’investissement et de conseil britannique Anthemis.