Amundi publie des résultats annuels supérieurs aux attentes

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe dirigé par Yves Perrier se montre confiant dans sa capacité à continuer à progresser.

Amundi, poids lourd mondial de la gestion d’actifs, s’est montré «confiant» dans sa capacité à progresser en 2019 après avoir résisté à un contexte de marché «défavorable» en publiant mercredi des résultats annuels supérieurs aux attentes.

Le groupe français a vu progresser l’an dernier son bénéfice net de 25,5% à 855 millions d’euros (975 millions de francs) et son bénéfice net ajusté de 9% à 946 millions d’euros malgré «un environnement de marché défavorable» qui se traduit par une «aversion au risque» et a pesé sur les produits financiers.

Ces résultats dépassent les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Facset qui tablaient sur un bénéfice net ajusté de 934 millions d’euros tandis que ceux de Bloomberg anticipaient 930,27 millions.

Ces résultats sont «conformes à l’objectif que nous avons affiché dans notre plan à trois ans en début d’année et ce malgré un environnement de marché qui a été extrêmement difficile à partir du deuxième trimestre tant en termes de niveaux de valoriations que de collecte», a souligné directeur général Yves Perrier, au cours d’une conférence téléphonique.

Leur progression s’explique notamment par une baisse des charges d’exploitation, liée à la réalisation des synergies découlant de l’intégration de l’entreprise Pioneer, qui ont été réévaluées à 175 millions d’euros par an contre 150 millions initialement prévus. La baisse du taux d’imposition suite à la réforme fiscale aux Etats-Unis a également contribué.

«A niveau de marché inchangé», l’objectif de bénéfice net ajusté de plus d’un milliard d’euros à horizon 2020 qui repose sur une hyptohèse de «stabilité des indices boursiers par rapport à leur niveau de début 2018» est maintenu, a indiqué M. Perrier.

Le groupe s’attend certes à un environnement «plus difficile» cette année mais se montre «confiant» dans sa capacité «à continuer à progresser», a-t-il dit.

A lire aussi...