Amundi en négociation exclusive pour reprendre Lyxor

Communiqué, Amundi

1 minutes de lecture

Cette acquisition «renforcera nos expertises, notamment dans les ETF et la gestion alternative», déclare Yves Perrier, directeur général de la filiale du Crédit Agricole.

Amundi annonce être entrée en négociation exclusive avec Société Générale en vue de l’acquisition de Lyxor1 pour un prix en numéraire de 825 millions d’euros (soit 755 millions hors capital excédentaire). 

Fondé en 1998 et pionnier des ETF en Europe, Lyxor gère 124 milliards d’euros d’encours. Lyxor est l’un des acteurs majeurs sur le marché des ETF (77 milliards d’euros d’encours, 3e acteur en Europe avec une part de marché de 7,4%) et dispose d’expertises reconnues en gestion active (47 milliards), notamment à travers sa plateforme de gestion alternative de premier plan. 

Avec cette opération, Amundi deviendrait le leader européen de la gestion des ETF, avec 142 milliards d’euros d’encours combinés, une part de marché de 14% en Europe, et un profil diversifié tant en terme de clientèle que de géographie. 

Amundi disposerait ainsi de leviers puissants pour accélérer sa trajectoire de développement sur le marché en forte croissance des ETF, tout en complétant son offre dans la gestion active, en particulier en actifs alternatifs liquides et en solutions d’advisory. 

Compte tenu d’un potentiel de synergies élevé, cette transaction conforme à la discipline financière d’Amundi serait fortement créatrice de valeur, avec: 

  • Une valeur d’entreprise représentant un multiple P/E 2021e de ~10x (avec les seules synergies de coûts). 
  • Une relution du bénéfice net par action d’environ 7% (avec les seules synergies de coûts). 
  • Un Retour sur Investissement supérieur à 10% à horizon 3 ans (avec les seules synergies de coûts). 

Cette acquisition s’inscrit pleinement dans la stratégie du groupe Crédit Agricole, qui entend renforcer son positionnement dans les métiers de l’épargne. 

La finalisation de cette transaction interviendra au plus tard en février 2022, après consultation des instances représentatives du personnel, et sous réserve d’obtention préalable des autorisations des autorités réglementaires et de la concurrence compétentes. 

Commentant cette annonce d’entrée en négociation exclusive, Yves Perrier, directeur général d’Amundi, a commenté: «L’acquisition de Lyxor sera un accélérateur du développement d’Amundi, car elle renforcera nos expertises, notamment dans les ETF et la gestion alternative, et nous permettra d’intégrer des équipes de grande qualité. Cette opération s’inscrit pleinement dans la stratégie de renforcement du groupe Crédit Agricole dans les métiers d’épargne. Elle permettra également de renforcer les relations d’affaires avec notre partenaire historique Société Générale. Enfin, en créant en France le premier acteur européen de la gestion passive, elle contribuera à renforcer le positionnement post-Brexit de la place financière de Paris». 

Valérie Baudson, directrice générale déléguée, a ajouté: «Nous nous réjouissons à la perspective d’être rejoints par les équipes talentueuses de Lyxor. La combinaison de nos forces nous permettra d’amplifier notre développement sur le segment des ETF, de la gestion alternative et des solutions d’investissement».

 

1 Parmi les activités de Lyxor, certaines activités sont exclues du périmètre de la transaction et conservées par Société Générale: (i) la gestion structurée à destination des clients des activités de marchés de Société Générale et (ii) les activités d’asset management dédiées à l’épargne réalisées pour le compte de Société Générale (réseaux et banque privée) telles que la structuration de solutions d’épargne, la sélection de fonds et la supervision des sociétés de gestion du Groupe Société Générale.

A lire aussi...