Bonds Europe: Le marché européen de la dette prolonge sa pause

AWP

1 minutes de lecture

A 18H00, le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) a fini inchangé, à -0,364% contre -0,363% jeudi.

Le marché européen de la dette a poursuivi sa pause vendredi pour la dernière séance de novembre, les investisseurs se gardant de prendre trop de risques face aux incertitudes qui demeurent.

«Il n’y a pas eu de grand mouvement sur le marché aujourd’hui. Les investisseurs bouclent leur année qui a été favorable», observe Patrick Barbe, responsable des marchés obligataires européens chez Neuberger Berman.

«Depuis dix jours, l’économie présente de meilleurs signes» sur le long terme en zone euro, indique-t-il à l’AFP.

Les chiffres publiés vendredi montrent que «la croissance française a été bonne, les créations d’emplois ont été assez fortes en Allemagne», détaille l’expert. En outre, l’inflation a progressé en novembre et le chômage a reculé en octobre dans la zone euro.

Le gros point d’interrogation macroéconomique qui obsède les marchés ces derniers mois est de savoir si la récession dans le secteur manufacturier va ou non se diffuser largement dans celui des services et amener à une récession.

«Nous avons eu une phase de baisse des taux depuis l’an dernier jusqu’à mi-août qui correspondait à des anticipations de baisse des taux des banques centrales et une chute de l’économie et, depuis début octobre, le marché est entré dans une phase de pause», récapitule M. Barbe.

Les investisseurs gardent en tête qu’»il y a toujours des incertitudes sur la guerre commerciale, le ralentissement chinois et le Brexit qui peuvent à tout moment avoir un impact sur la croissance» et «ils attendront peut-être les élections législatives britanniques pour être plus réactifs», souligne le spécialiste.

A deux semaines des législatives, le 12 décembre, au Royaume-Uni, les conservateurs du Premier ministre Boris Johnson sont crédités d’une large majorité dans les sondages. M. Johnson s’est engagé à mettre en oeuvre une sortie organisée de son pays de l’Union européenne au 31 janvier.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) a fini inchangé, à -0,364% contre -0,363% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Celui de la France s’est aussi stabilisé, à -0,055 contre -0,054%. Celui de l’Espagne a également peu varié à 0,410% contre 0,404% comme celui de l’Italie à 1,228% contre 1,231%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à dix ans s’est en revanche un peu tendu à 0,695% contre 0,673%.

Aux États-Unis, où le marché a rouvert après une interruption pour Thanksgiving, le taux à dix ans montait à 1,772% contre 1,765% mercredi. Celui à 30 ans bougeait peu à 2,195% contre 2,190% tandis que celui à deux ans reculait à 1,608% contre 1,626%.