UBS veut doubler ses effectifs pour ses affaires chinoises

AWP

1 minutes de lecture

«Nous visons une croissance régulière de nos activités locales, mais nous ne nous contenterons pas d’être compétitifs uniquement du point de vue de la taille», indique David Chin, responsable Global Banking Asie Pacifique.

UBS veut étoffer ses effectifs dans le négoce de titres chinois. La Banque aux trois clefs, qui recense actuellement quelque 400 collaborateurs dans l’entreprise commune locale, veut en doubler le nombre d’ici trois à quatre ans, selon David Chin, responsable du secteur Global Banking pour la région Asie Pacifique.

«De manière générale, nous visons une croissance régulière de nos activités locales, mais nous ne nous contenterons pas d’être compétitifs uniquement du point de vue de la taille», a indiqué mardi devant des journalistes à Hong Kong M. Chin. L’an passé, UBS est devenue la première banque étrangère à recevoir le feu vert des autorités pour acquérir une participation majoritaire de 51% dans une entreprise de négoce de titres dans l’Empire du Milieu.

L’établissement commun doit notamment offrir ses services dans l’émission d’actions et d’obligations ainsi que des conseils financiers. Les plans d’expansion d’UBS interviennent alors que la Chine ouvre ses marchés financiers aux entreprises étrangères. Cette situation a entraîné une demande accrue de services locaux en matière de valeurs mobilières et de transactions.