Prix SVC: le palmarès de Renaissance s’enrichit d’un 2e prix

Communiqué, La Fondation Renaissance

1 minutes de lecture

Asic Robotics, dirigée par Milo Gasser, remporte le Prix SVC pour le Mittelland, après beqom en novembre 2018 pour la Suisse romande.


Milo Gasser, CEO d'Asic Robotics. ©PPR Manuel Lopez

Asic Robotics SA remporte le prestigieux Prix SVC 2019 pour la région du Mittelland. Il s’agit de la deuxième entreprise issue du portefeuille de la fondation Renaissance qui occupe le haut du podium. En effet, beqom SA avait remporté ce même prix en novembre 2018, pour la région de la Suisse romande. Cette nouvelle distinction est une grande fierté pour Renaissance qui appuie son implication sur l’ensemble du territoire suisse et qui la conforte dans ses choix d’investissement.

Le Prix SVC récompense des entreprises suisses exemplaires

Fondateur et organisateur du Prix SVC lancé en 2001, le Swiss Venture Club est une association indépendante à but non lucratif poursuivant le but de promouvoir et de soutenir les PME en Suisse. Près d’une centaine d’entreprises est au préalable sélectionnée par le jury du Prix SVC, pour resserrer la liste des finalistes au nombre de six, jusqu’à la nomination du lauréat, par régions, représentées par l’Espace Mitteland, le nord de la Suisse, l’est de la Suisse, la Suisse romande, la Suisse italienne, la zone économique de Zurich et Zurich centre.

Asic Robotics a convaincu les 16 membres du jury d’experts notamment grâce à son orientation systématique vers les besoins précis de ses clients, l'entreprise est aujourd'hui leader dans le domaine des solutions d'automatisation pour différents secteurs. De l'idée à la mise en service, en passant par la conception et l'exécution: toutes les étapes se déroulent sur le site de Berthoud. Roland Schaller, responsable SVC pour la région Espace Mittelland, a souligné: «Nous récompensons des entreprises qui font partie de l'élite des PME helvétiques. Nous recherchons des entreprises exemplaires qui créent des emplois et contribuent à façonner l’économie suisse».

Des critères de sélection qui rejoignent ceux de Renaissance

Les critères de sélection du Prix SVC tels que l’enracinement local, la performance commerciale et financière, la contribution à la création d’emploi – les PME représentent 2/3 des emplois en Suisse – ou encore la pérennité et le développement durable des sociétés, rejoignent en tous points ceux pris en compte par la fondation Renaissance. Christian Waldvogel, directeur associé de Renaissance, s’en réjouit: «Le Prix SVC décerné à beqom SA puis à Asic Robotics SA nous conforte dans le choix de sociétés dans lesquelles nous investissons. Nous nous réjouissons que la fondation Renaissance puisse offrir aux caisses de pension suisses l’opportunité d’investir dans des PME suisses de cette qualité, affichant de belles perspectives de rendement».

Renaissance accompagne Asic Robotics SA depuis six ans. En 2013, Renaissance a accompagné l’entreprise dans sa procédure de succession et se positionne encore aujourd’hui comme investisseur de référence. «Le partenariat avec Renaissance s’est rapidement imposé comme une évidence car il permettait à notre société de rester indépendante et de donner un nouveau dynamisme à notre développement. La mise en place s’est faite en douceur, en misant sur une relève managériale en interne afin d’assurer une continuité du service à nos fidèles clients», explique Paul Beutler, ancien copropriétaire et CEO d'Asic Robotics SA.