La compétitivité du tourisme suisse doit être préservée

AWP

1 minutes de lecture

La commission de l’économie du Conseil des Etats a déposé à l’unanimité une motion, visant à préserver la compétitivité du secteur.

Le tourisme suisse, sévèrement touché par la crise du coronavirus, doit bénéficier d’un programme d’impulsion. La commission de l’économie du Conseil des Etats a déposé à l’unanimité une motion, visant à préserver la compétitivité du secteur.

La commission estime qu’il est «hautement nécessaire d’encourager la reprise dès que possible», indiquent mardi les services du Parlement. L’objectif de la motion est de faciliter les investissements à venir dans le secteur pour une durée limitée. Le texte demande que le programme se fonde sur les instruments existants, comme la nouvelle politique régionale ou Innotour.

La commission a également soutenu, par 6 voix contre 6 et une abstention, avec la voix prépondérante de son président, une motion de Hans Stöckli (PS/BE) demandant un programme d’impulsion, également d’une durée limitée, pour la rénovation des établissements d’hébergement dans l’Arc alpin. Un financement spécial pour de tels travaux ne serait possible que si les établissements présentent des plans d’affaires réalistes et qu’un changement d’affectation des immeubles soit exclu, selon la motion.

A lire aussi...