Un fonds de Decalia obtient le label ESG de LuxFlag

Communiqué, Decalia

1 minutes de lecture

Le prosuit de placement actions consacré à l’économie circulaire est géré par Clément Maclou (photo) et Antonio Garufi.

Fin juin, le fonds, Decalia Circular Economy a reçu le label ESG décerné par LuxFlag, l’agence indépendante spécialisée dans la qualification des fonds d’investissement. Association sans but lucratif, créée au Luxembourg en juillet 2006, LuxFlag est devenue aujourd’hui une autorité dans le domaine de la finance durable. Son objectif est de donner aux investisseurs l’assurance que les fonds qui portent sa marque intègrent des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance à chaque étape de leur processus d’investissement. C’est dans cette logique que Decalia Circular Economy, géré par Clément Maclou et Antonio Garufi, s’est vu distingué par l’obtention du label ESG.

Lancé en 2016, Decalia Circular Economy, est le premier fonds de placement actions consacré à l’économie circulaire. Sa raison d’être est liée l’exploitation et à la consommation excessives des ressources naturelles qu’offre la planète. Pour illustrer ce point, l’humanité avait déjà consommé en huit mois, à la fin juillet 2019, les ressources naturelles produites sur terre pour douze mois. L’économie circulaire permet de sortir de cette impasse, en concevant dès l’origine des produits faciles à démonter et à recycler après usage, en privilégiant la location et le droit d’usage plutôt que la propriété, tout en recourant à des énergies renouvelables. Initié il y a une dizaine d’années, ce mouvement se répand auprès du grand public et s’annonce comme l’une des tendances majeures qui structureront l’économie au cours des prochaines décennies.

«Le fonds repose aujourd’hui sur cinq piliers, précise Clément Maclou qui dirige pour Decalia les investissements thématiques axés sur les nouvelles tendances de consommation. Ces cinq piliers sont l’optimisation des ressources naturelles, la récupération des déchets, la prolongation de la durée de vie des produits, l’économie du partage et le modèle Product-as-a-service. Dans ce dernier cas, ce n’est plus le produit qu’on achète mais son utilisation. Cette approche permet d’augmenter la longévité des produits, ne serait ce qu’en repoussant leur obsolescence programmée, et de réduire l’émission de déchets. Pour ce fonds, nous employons une gestion très active, avec environ 50 positions, une active share supérieure à 80% et une structure bien équilibrée entre les «enablers», plutôt large-cap, et les «pure plays», plutôt dans les rangs des plus petites capitalisations»

«Nous sommes très heureux que le fonds Decalia Circular Economy et la qualité de sa gestion aient été reconnus par LuxFlag, souligne pour sa part Xavier Guillon, responsable des fonds Decalia. Il récompense le travail que nous menons sur les nouveaux modes de consommation et il conforte notre stratégie de développement centrée sur les changements de paradigme qui influencent l’économie mondiale de façon durable».

A lire aussi...