Franklin Templeton lance le premier ETF Euro Green Bond en Europe

Communiqué, Franklin Templeton

2 minutes de lecture

Géré par David Zahn et Rod MacPhee, le nouvel ETF fournira une exposition aux obligations soutenant des projets qui sont alignés sur un avenir faible en carbone.

Géré par David Zahn, responsable du Fixed Income européen, basé à Londres, et Rod MacPhee, gestionnaire de portefeuille, le nouvel ETF Franklin Liberty Euro Green Bond UCITS fournira une exposition aux obligations soutenant des projets qui sont alignés sur un avenir faible en carbone et visera à fournir une exposition au marché européen des obligations écologiques tout en optimisant les rendements totaux.

Le nouvel ETF sera coté à la bourse suisse (SIX) aujourd'hui, après avoir été coté à la Deutsche Börse (DB) le 30 avril, puis à la Bourse de Londres (LSE) et à la Bourse italienne. Le fonds se joint à une solide gamme de 13 smart beta et de FNB actifs obligataires et passifs dans la gamme d'UCITS de Franklin LibertySharesTM, domiciliés en Irlande. 

«En Europe, la demande de produits ESG à forte conviction est en hausse en raison de la pression croissante des investisseurs et des autorités réglementaires pour intégrer des facteurs écologiques, éthiques et de gouvernance dans les portefeuilles d'investissement», explique Caroline Baron, responsable des ventes ETF EMEA. «Bien que les FNB passifs traditionnels continuent de gagner en popularité, nous croyons qu'avec des titres comme les obligations vertes, un véhicule de FNB géré activement qui offre une transparence, une souplesse et une négociabilité totales peut ajouter de la valeur et de la perspicacité aux investisseurs. Avec cet ajout, nous sommes ravis que le FNB d'UCITS Franklin Liberty Euro Green Bond, dont le prix est fixé à 30 points de base, vienne compléter notre gamme actuelle de FNB à gestion active».

Chaque placement sera assujetti
à l'approbation interne du crédit.

L'ETF UCITS Franklin Liberty Euro Green Bond investira au moins 70% de ses actifs nets dans des obligations green-labellisées, le solde étant constitué d'obligations non labellisées et climatiquement alignées, c'est-à-dire d'obligations qui ne sont pas labellisées green mais qui constituent néanmoins des solutions de financement contribuant à un avenir faible en carbone tout en réduisant leur propre intensité carbone, seront considérées comme éligibles. En investissant de cette manière, ce nouveau FNB actif devrait fournir des liquidités à des projets nouveaux et existants alignés sur le climat et présentant des avantages environnementaux.  

Possibilités de tarification grâce à une gestion active

«En période d'aversion au risque, les obligations vertes sont moins volatiles, car les investisseurs ont tendance à conserver ces obligations», explique David Zahn. «Nos données indiquent que sur les marchés primaire et secondaire, 72% des obligations vertes présentaient des écarts plus serrés que les obligations ordinaires après sept jours, et 62% après 28 jours. Nous croyons qu'une gestion active nous donne la meilleure occasion de profiter de ces occasions de tarification. Quant aux obligations vertes non étiquetées, nous pensons que cet univers offre des opportunités intéressantes qui sont moins bien connues que les obligations vertes étiquetées parce qu'il y a comparativement moins de demande. En tant qu'équipe d'investissement, nous pensons qu'il est important d'utiliser notre position pour faire pression en faveur de la responsabilité et, par conséquent, nous exigerons que tous les émetteurs de notre portefeuille se conforment à un niveau de référence de reporting d'impact environnemental, que l'émission soit classée verte ou détenue dans le portefeuille».

L'équipe de placement utilisera une analyse fondamentale ascendante du crédit sur les obligations de sociétés, tout en s'inspirant du modèle ESG exclusif de Franklin Templeton sur les obligations souveraines. Bien que l'accent sera mis sur les titres d'obligations vertes admissibles, chaque placement sera assujetti à l'approbation interne du crédit. Le processus de sélection des émissions et d'autres techniques de gestion active telles que l'allocation sectorielle, la duration et la gestion des courbes seront utilisés afin de permettre au Fonds de surperformer l'indice Bloomberg Barclays MSCI Euro Green Bond.

Depuis sa première émission en 2007, l'Europe est restée une pierre angulaire du marché mondial des obligations vertes, avec un volume cumulé d'émissions de 165 milliards d'euros4.  Le terme «vert» désigne la façon dont le produit de l'émission d'obligations sera dépensé, généralement une promesse d'utiliser le produit pour financer ou refinancer, en partie ou en totalité, des projets durables nouveaux ou existants. Les obligations vertes offrent généralement un rendement fixe et sont le plus souvent émises par des institutions financières, des gouvernements ou des entreprises conformément aux principes des obligations vertes (GBP) – un ensemble de principes volontaires qui favorisent la transparence, la divulgation et l'intégrité sur le marché des obligations vertes.