Le Brexit et la Chine – Macro Pulse d'Indosuez WM

Marie Owens Thomsen, Indosuez Wealth Management

1 minutes de lecture

Nous considérons que tout délai pour le Brexit est positif au Royaume-Uni. Le ralentissement de l’économie chinoise s’emble s’être stabilisé.

Après que le Parlement ait rejeté massivement la proposition de la Première ministre Theresa May sur le Brexit, elle devra faire face à la Chambre une fois encore aujourd’hui. L'un des points d'achoppement est la solution future pour l'Irlande et le risque qu'une éventuelle frontière dure provoque de nouvelles tensions entre le Nord et la République. Il est peu probable que cette question soit résolue soudainement aujourd'hui, étant donné que les 18 mois de négociations n'ont pas abouti à un résultat pouvant être accepté par une majorité. Il y a donc de fortes chances pour qu'un délai soit le résultat le plus probable, pouvant aller jusqu'à un an, selon Bloomberg. Nous considérons que tout délai est positif au Royaume-Uni, le plus long étant le mieux, dans l'hypothèse où le report augmente les chances d'une sortie mieux gérée, de quelque type que ce soit. Cela dit, ceci rend les élections au Parlement européen de mai encore plus hasardeuses et pourrait donc limiter les performances sur les marchés européens au moins jusqu’à la fin du mois de mai. 

La Chine a publié son chiffre concernant la croissance du PIB pour le quatrième trimestre, à 6,4% en glissement annuel et à 1,5% en glissement trimestriel, conformément aux attentes. Nous continuons de souligner le fait que, alors que le taux de croissance du PIB chinois a diminué de moitié, la taille de l’économie a doublé, la Chine contribuant pour un tiers du taux de croissance du PIB mondial, même à ce rythme plus lent. Nous notons également que les ventes au détail en Chine ont augmenté de 8,2 % en décembre, en glissement annuel, et la production industrielle de 5,7 % en glissement annuel, des publications toutes deux supérieures aux attentes. Ce qui a probablement effrayé les marchés, c’est le PMI manufacturier de 49,7 en décembre, mais le PMI des services s’est accéléré au cours de ce mois, portant le composite à 52,2, en hausse par rapport à un creux de 50,5 en octobre. Ceci est important car dans l'économie chinoise aussi, le secteur des services est le secteur le plus important. Au final, quel que soit le ralentissement de l'économie chinoise, il semble s'être stabilisé vers la fin de l’année 2018.

Chine – Indice PMI Composite
Sources: Bloomberg, Indosuez Wealth Management
 

A lire aussi...