La communication inclusive soutient la croissance inclusive

William De Vijlder, BNP Paribas

1 minutes de lecture

L’initiative prise par le président de la Fed, M. Powell, de commencer sa conférence de presse en langage simple mérite d’être saluée.

La communication des banques centrales a profondément évolué au cours des dernières décennies: elle est devenue plus fréquente, moins opaque, très nuancée et plus complexe. L’initiative prise par le président de la Fed, M. Powell, de commencer sa conférence de presse en langage simple mérite d’être saluée. Elle est un tribut au déficit d’alphabétisation financière que l’on peut observer un peu partout. Une meilleure compréhension de l’intervention des banques centrales par les ménages et par les entreprises stimule la confiance et peut renforcer l’efficacité de la politique monétaire. La communication inclusive favorise la croissance inclusive qui profite à tous.

 

 

A lire aussi...