Zone OCDE: ralentissement de la croissance à 0,5%

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Au deuxième trimestre, l’évolution du PIB a été particulièrement faible au Royaume-Uni et en Allemagne.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel dans la zone OCDE a ralenti à 0,5% au deuxième trimestre de 2019, par rapport à 0,6% enregistré au trimestre précèdent, selon les chiffres provisoires. 
    
Parmi les Sept grands, la croissance du PIB a nettement ralenti au Royaume-Uni (à moins 0,2% contre 0,5% au trimestre précédent) et en Allemagne (à moins 0,1% contre 0,4%).

La croissance du PIB a aussi ralenti, mais plus modérément, aux États-Unis et au Japon (à 0,5% et 0,4%, respectivement, par rapport à 0,8% et 0,7% au trimestre précédent) et marginalement en France et en Italie (à 0,2% et 0,0%, respectivement, par rapport à 0,3% et 0,1%).

La croissance du PIB a également ralenti dans l’Union européenne et dans la zone euro (à 0,2%, par rapport à 0,5% et à 0,4%, respectivement, au trimestre précédent). 

En glissement annuel, la croissance du PIB dans la zone OCDE a ralenti marginalement à 1,6%, par rapport à 1,7% au trimestre précédent. Parmi les Sept grands, les États-Unis ont enregistré le taux de croissance annuel le plus élevé (2,3%) alors que l’Italie a enregistré le taux de croissance annuel le plus faible (0,0%).


 

A lire aussi...