USA: net recul des inscriptions au chômage sous l’effet du froid

AWP

1 minutes de lecture

Entre le 14 et le 20 février, 730’000 personnes ont demandé des allocations chômage, soit 111’000 de moins que la semaine précédente, et bien en dessous des attentes.

Les inscriptions au chômage ont fortement reculé sur une semaine aux Etats-Unis, une baisse largement due à la vague de froid qui a paralysé une partie du pays, plus qu’à une réelle amélioration de la situation de l’emploi.

Entre le 14 et le 20 février, 730’000 personnes se sont pressées pour toucher les allocations chômage, soit 111’000 de moins que la semaine précédente, pour laquelle les données ont été révisées en baisse, a indiqué jeudi le département du Travail.

C’est bien moins qu’attendu par les analystes, qui tablaient sur 820’000 nouvelles inscriptions.

Ces bons chiffres sont certes le reflet de l’amélioration de la situation économique aux Etats-Unis à la faveur de la campagne de vaccination même si l’activité économique reste largement contrainte par les restrictions pour contenir le COVID-19.

Mais ils sont surtout liés à la vague de froid qui a paralysé une partie du pays, privant d’électricité et de moyens de communication des millions d’habitants, du Texas notamment.

Par ailleurs, le nombre de personnes touchant une aide pour le chômage ou la perte de revenus est reparti à la hausse au cours de la première semaine de février, après un bref recul fin janvier.

Les Etats-Unis comptent désormais 19 millions de bénéficiaires d’une allocation, 701’000 de plus que la semaine précédente.

A titre de comparaison, ils étaient 2 millions seulement lors de la même semaine l’an passé.

A lire aussi...